jardins malins logo rabbit

Que planter dans un jardin ombragé ? 20 idées de plantes qui aiment l’ombre

5000 3 08 4
Par Silvère
|
21 janvier 2024

Pour faire pousser des plantes, il faut une pincée de substrat, quelques gouttes d’eau, un voile de chaleur et de la lumière. Ce dernier ingrédient est essentiel à la photosynthèse. Pour rappel, il s’agit du processus transformant l’énergie lumineuse du soleil en glucides. 

Mais qu’en est-il lorsque l’on souhaite installer des végétaux dans un milieu ombragé ? Pour ma part, j’ai déjà planté de la lavande dans un coin d’ombre, et ce fût un échec. Le beau buisson dont je rêvais s’est transformé en une petite touffe d’herbe risible au milieu de mon jardin. 

Pourtant, il existe une multitude d’espèces capables de s’adapter à un déficit de lumière. J’en ai trouvé une vingtaine en fonction de l’effet recherché dans le jardin : de la mousse pour combler l’espace, des fougères pour dessiner une bordure, ou de belles variétés à apposer le long des murs.

Couvrir harmonieusement une partie du sol 

Il est judicieux d’opter pour des végétaux dits “couvre-sols” chez soi. Ceux-ci ont l’avantage de recouvrir densément une zone comme pourrait le faire un tapis ou du gazon. Ils empêchent la pousse des mauvaises herbes, par exemple, ce qui facilite grandement l’entretien.

Géranium à grosses racines (Geranium macrorrhizum)

Cette espèce plutôt commune est très appréciée par les jardiniers pour sa simplicité de culture. Peu exigeante, ses racines lui permettent de stocker de l’eau et d’ainsi réduire les arrosages. Elle est particulièrement robuste, ce qui en fait, à mon avis, une plante idéale pour les débutants.  

Par ailleurs, elle prospère avec très peu de lumière, ce qui ne l’empêche pas de croître rapidement tout en formant un tapis dense et coloré sur le sol. Ses fleurs sont rouges, roses, violettes, ou encore bleues. Elles fanent à l’approche de l’hiver, mais la plante reste verte tout au long de l’année.

Laîche d’Oshima (Carex oshimensis)

Avec son beau feuillage panaché et lumineux, la Laîche d’Oshima valorise l’espace qu’elle comble. De plus, elle se contente de peu d’eau, car elle peut supporter la sécheresse et ne nécessite ni taille, ni apports d’engrais réguliers. 

Le feuillage de cette graminée ornementale est permanent. Peu importe la saison, il forme une touffe épaisse recouvrant efficacement la zone sur laquelle elle est placée. Petit conseil, plantez-la autour des mauvaises herbes pour limiter leur propagation. 

Grande pervenche (Vinca major)

Malgré les atouts des deux dernières plantes, cette variété n’a certainement pas à rougir ! La Grande pervenche est tout bonnement majestueuse. Ses immenses fleurs, généralement bleues, éclosent au printemps et donnent de la gaieté au jardin. 

Donnez-lui un sol bien drainé et vous serez surpris de constater à quel point elle pousse vite, un peu trop parfois. En effet, ses racines et ses tiges peuvent s’étendre sur plusieurs mètres, la rendant envahissante. Il ne faut donc pas hésiter à la tailler au printemps ou en été. 

Mousse Irlandaise (Sagina subulata)

Ombre partielle ou totale, les facilités d’adaptation de ce végétal sont remarquables. Il est même capable de croître dans des zones assez rocheuses ou sur les pavés d’une cour. Les possibilités d’aménagement sont multiples, ce qui rend cette Sagine très avantageuse. 

Comme son nom commun l’indique, sa texture et sa façon de pousser rappellent celles de la mousse. Elle forme des petits coussins duveteux aux pouvoirs recouvrant notables. Ceux-ci sont d’autant plus charmants à l’arrivée du printemps avec l’apparition de petites fleurs blanches.

Embellir son jardin avec de la couleur 

Assez naturellement, on a tendance à associer les plantes colorées au soleil. Cependant, même à l’ombre, certains végétaux arborent des coloris resplendissants. De quoi donner de l’éclat à son espace vert, parfois terne avec le manque de lumière. 

Heuchère (Heuchera micrantha)

On trouve facilement des Heuchères dans les magasins spécialisés tant ces plantes ont la cote auprès des jardiniers. Il faut dire qu’elles disposent de nombreux atouts, comme celui de s’acclimater à l’absence de soleil pour l’espèce micrantha. 

Mais ce qui fait leur spécificité, ce sont leurs nombreuses teintes toutes plus attractives les unes que les autres. Pourpres, bronzes, et même bicolores, il y en a pour tous les goûts, pour tous les jardins. Il est bien sûr possible de les mélanger selon ses préférences.

Millepertuis à grandes fleurs (Hypericum calycinum)

Connu pour ses bienfaits sur le moral, le Millepertuis est aussi utilisé en médecine douce pour apaiser les douleurs articulaires et musculaires, ainsi que les brûlures. Il s’achète sous différentes formes, mais se plante aussi très facilement dans le jardin. 

En plus des bénéfices cités précédemment, ce spécimen magique apporte du soleil dans les endroits les plus ombragés. Ses multiples fleurs jaunes, étincelantes et chaleureuses, escortent merveilleusement bien l’été. 

Rose de Noël (Helleborus niger)

Qu’elle porte bien son nom ! Tandis que la plupart des fleurs fanent à l’arrivée de l’automne, la Rose de Noël se prépare à fleurir. Ses douces pétales aux tons rosés, blancs ou verts ramènent de la vie quand les autres végétaux sont au repos. 

Comme elle renaît aux environs de décembre, elle sait se contenter d’une faible luminosité. Cela la rend d’autant plus remarquable. Même si elle résiste aux températures basses, lors des hivers rigoureux, pensez à protéger ses racines en effectuant un paillage.

Lamier tacheté (Lamium maculatum)

De la douceur et de l’élégance, ce sont les mots qui me viennent à l’esprit pour décrire cette variété. Ses petites fleurs aux ravissantes panachures lui confèrent un air sophistiqué, relevé par ses coloris mauve et rose. 

Mais ne vous fiez pas à sa délicate apparence. Le Lamier tacheté est bien plus coriace qu’il n’y paraît. Très rustique, il s’adapte au froid et ne nécessite aucun entretien de façon régulière. C’est une plante aussi charmante que robuste, à ajouter pour orner son terrain.

Combler judicieusement l’espace extérieur

Il peut être intéressant d’installer ses végétaux sous forme de massif. D’une part, cet assemblage harmonieux égaye les parterres. Il peut d’ailleurs être modulé selon les goûts. D’autre part, les fleurs attirent les insectes pollinisateurs et favorisent ainsi la biodiversité. 

Hortensia (Hydrangea macrophylla)

L’Hortensia n’est certainement plus à présenter. Originaire d’Asie orientale, elle a conquis l’Europe et la France au fil du temps. Il n’aurait pas été surprenant de la voir dans la catégorie précédente, car son inflorescence aux coloris infinis rehausse les espaces verts.  

Si elle est affectionnée pour créer des massifs, c’est parce qu’elle forme d’impressionnantes inflorescences meublant diverses surfaces. Et pour ceux qui aiment profiter longtemps de leurs fleurs, sachez qu’il est aisément possible de la faire sécher pour l’utiliser dans un bouquet. 

Funkia (Hosta Sum and Substance)

Comme l’Hortensia, celle-ci peut légitimement rejoindre le groupe des colosses du jardin. Lorsqu’il est planté en pleine terre, cet arbuste peut atteindre deux mètres de haut. Ce n’est pas la variété la plus facile à entretenir, mais elle en vaut le coup.

Pour elle aussi, la palette de couleurs est illimitée. Sa floraison monumentale laisse bouche bée à l’arrivée des beaux jours. Et quand ses fleurs finissent par disparaître, ses feuilles au vert sombre persistent saison après saison. 

Funkia (Hosta Sum and Substance)

Voici une autre proposition, mais pas des moindres, pour composer un massif floral. Le Sum and Substance compte parmi les plus grands Hostas, et pour cause. Il s’impose au milieu des autres végétaux grâce son envergure pouvant atteindre les 1,50 mètre.

Cette ligneuse a de quoi impressionner tous ceux qui la croisent, dont les insectes ravageurs. Effectivement, ceux-ci la laissent généralement tranquille, pour le plus grand bonheur des jardiniers. Attention toutefois aux limaces qui restent son principal ennemi. 

Astilbe du Japon (Astilbe japonica)

De manière générale, les Astilbes font partie des variétés accessibles aux débutants. Elles tolèrent bien l’exposition ombragée et sont peu exigeantes quand elles disposent du minimum pour s’épanouir. 

Celle du Japon arbore des fleurs blanches rassemblées en panicules, soit des grappes superposées. Elle n’est pas aussi titanesque que ses consœurs citées précédemment, mais n’en reste pas moins une très bonne option à intégrer dans un massif. 

Orner les murs et les grillages

Outre l’esthétisme qu’apportent les végétaux, les laisser grimper contre une paroi permet de créer une séparation nette de façon verticale. Cette barrière végétale, souvent dense, apporte de l’intimité au sein de son jardin. 

Lierre grimpant (Hedera helix)

Très courant, le lierre fait partie des piliers. On le retrouve à la campagne comme à la ville, à l’intérieur des cloisons ou à l’extérieur. Une page entière ne serait pas suffisante pour citer ses innombrables qualités. 

Je tiens toutefois à mentionner ses capacités de régulateur thermique. Le placer contre un mur permet d’isoler ce dernier de la chaleur, en plus de le couvrir uniformément. C’est une astuce judicieuse pour embellir une cloison inesthétique. 

Vigne Vierge (Parthenocissus)

Cette somptueuse plante donne du charme aux façades des maisons. Son feuillage aux coloris rougeoyants fait d’elle un allié décoratif. Au même titre que le lierre, elle protège du soleil et régule la température. Elle peut aussi servir de barrière contre le vent. 

La Vigne se contente de sols peu fertiles, alors il est intéressant de l’utiliser dans les lieux difficiles de culture. Elle n’en reste pas moins généreuse puisque sa croissance est abondante et qu’elle fournit des fruits tout à fait comestibles. 

Chèvrefeuille des jardins (Lonicera caprifolium)

Il est très intéressant d’utiliser le chèvrefeuille pour cacher une paroi. Là encore, il crée un petit cocon romantique et intimiste quand il est apposé contre un mur ou un treillis. Son entretien est relativement simple, mais il faut tout de même le tailler de temps en temps. 

Ce qui le différencie des autres, c’est certainement l’odeur envoûtante qu’il dégage. On l’utilise d’ailleurs fréquemment dans la création de fragrances. Il offre un parfum d’ambiance naturel et doux qui vient caresser nos narines quand on se promène dans le jardin.

Jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides)

Puisque j’évoquais les plaisirs olfactifs, je ne peux m’empêcher de citer cette plante. Laquelle dégage une senteur délicate faisant penser à celle du Jasmin, bien qu’elle n’en soit pas un en réalité. On la surnomme d’ailleurs souvent Faux Jasmin. 

Elle est appréciée pour sa facilité d’entretien et sa beauté. Fournissez-lui un support vertical adapté et elle s’allongera de façon impressionnante. Je vous recommande d’attacher ses tiges au fur et à mesure qu’elle grimpe pour encourager davantage sa croissance.

Créer une bordure de végétation

Cette fois-ci, il s’agit de délimiter l’espace au sol. Choisir quoi planter dans un jardin ombragé long et étroit, décorer une allée, tracer un chemin… Opter pour une bordure végétale est une bonne alternative aux pourtours en béton ou en plastique, généralement inesthétiques. 

Euphorbe des bois (Euphorbia amygdaloïdes ‘Robbiae’)

Vous l’avez peut-être déjà croisée en forêt, car on la trouve dans certaines régions françaises. Et comment passer à côté sans la remarquer : ses feuilles sont d’un vert vif ! Celles-ci sont persistantes et habillent l’extérieur en toute saison. 

C’est une espèce intéressante pour créer une bordure grâce à ses coloris attrayants, mais également parce qu’elle ne mesure pas plus de cinquante centimètres une fois mature. Ainsi, elle accompagne les allées, par exemple, sans obstruer la vue. 

Fougère autruche (Matteuccia struthiopteris)

Effet jungle garanti en ajoutant une fougère à votre jardin ! Avec sa teinte lumineuse, la variété dite “autruche” ou “d’Allemagne” entourera majestueusement le passage souhaité. À noter qu’elle a besoin de beaucoup d’espace pour se développer. 

Généralement, elle est installée près d’un point d’eau tel qu’un petit étang ou un ruisseau, parce qu’elle est exigeante en humidité. Lorsqu’on lui offre les conditions de culture idéales, ses touffes se multiplient, jusqu’à devenir très envahissantes si elles ne sont pas contrôlées. 

Bambou rufa (Fargesia rufa)

Pour les jardiniers souhaitant se délester de l’entretien, le Bambou rufa est un excellent choix. On le qualifie de non-traçant. De ce fait, il ne deviendra jamais incontrôlable malgré une croissance importante, car ses rhizomes ne s’éloignent pas de la plante mère.

Les bambous sont prisés pour les cannes qu’ils forment. Celles-ci créent une haie naturelle et esthétique, pouvant s’élever jusqu’à deux mètres. Elles sont parsemées d’un feuillage à l’aspect léger qui persiste toute l’année.

Rhododendron PJM (Rhododendron hybride P.J.M. Regal)

Terminons cette sélection en beauté avec ce ravissant spécimen. Il sera du plus bel effet dans un coin à ombre partielle. Son port compact se garnit de fleurs roses ou lavandes à l’arrivée du printemps. Lesquelles se présentent en abondance sous forme de petites cloches.

Le PJM a une croissance modérée, voire lente. Il n’est donc pas nécessaire de le tailler régulièrement. Sa forme arrondie permet de créer un pourtour harmonieux dans son jardin. Il peut faire jusqu’à deux mètres de hauteur.

Un large choix de plantes pour les jardins ombragés

Un bon nombre de végétaux colorés tels que les emblématiques Heuchères, de plantes imposantes à l’image des Rhododendrons ou d’espèces plus délicates comme le Jasmin, n’ont pas besoin de soleil pour dévoiler leur splendeur. Grimpantes ou rampantes, discrètes ou volumineuses, il suffit de choisir une variété capable de supporter l’ombre.

En réalité, les possibilités sont infinies tant il existe de variétés capables de s’adapter aux jardins ombragés. Et si votre jardin est trop exposé au soleil, aucun souci, il suffit d’y glisser quelques arbres d’ombrage adaptés même aux petits jardins.

Et vous, êtes-vous parvenu(e) à faire pousser des végétaux dans un coin peu lumineux ? Je suis curieuse de connaître vos expériences, les bonnes comme les mauvaises. 

lapin 1 jardins cretins

À propos de l'auteur

Je suis Silvère, auteur du site Jardin-Crétins. spécialiste des activités de plein air. Je suis Silvère auteur du site Jardin-Cretins, specialiste des

Articles recommandés

Newsletter

Des goodies pour votre boîte de réception ! Restez au courant de nos jeux de plein air, animaux, sports !
jardins cretins logo rabbit design 02

Jeux de plein air

  • Badminton
  • Croquet
  • Football
  • Badminton
  • Croquet
  • Football

Deco & Design

  • Badminton
  • Croquet
  • Football
  • Badminton
  • Croquet
  • Football

Jardinage

  • Badminton
  • Croquet
  • Football
  • Badminton
  • Croquet
  • Football

Animaux

  • Badminton
  • Croquet
  • Football
  • Badminton
  • Croquet
  • Football

Sports

  • Badminton
  • Croquet
  • Football
  • Badminton
  • Croquet
  • Football

Équipements de Jardin

  • Badminton
  • Croquet
  • Football
  • Badminton
  • Croquet
  • Football
jardins cretins logo rabbit design 03 500
© 2024 Jardins Cretins All Rights Reserved.
Nous participons au programme Amazon Services LLC Associates, un programme de publicité affiliée conçu pour nous permettre de gagner des commissions en établissant des liens avec Amazon.com et des sites affiliés.